Peinture, couture…

Presque un mois depuis le dernier billet ; mes bonnes résolutions ont du mal à se concrétiser…

Le dernier tableau réalisé à l’atelier peinture, sur le thème de l’abstraction, avant les vacances d’été…

Huile sur toile, 40 cm x 60 cm

Réaliser un tableau abstrait n’est pas facile, parce que abstraction ne signifie pas absence de composition. Pour nous aider, Michel nous a proposé des planches de formes diverses, à découper.

J’avais déjà une importante collection de formes découpées, de précédentes années, et les regrouper en une composition qui se tienne est un exercice que j’aime bien.

Plus je vieillis, plus j’aime les couleurs ! Il y a 10 ou 20 ans, je n’aurais certainement pas utilisé cette gamme de couleurs.
Les formes sont cernées au feutre Posca bleu. Façon de faire pas très orthodoxe, parce qu’en principe, on peut peindre à l’huile sur de l’acrylique, mais pas l’inverse. Pour juste quelques lignes, ce n’est pas bien grave, et mes modestes tableaux n’ont pas la prétention de traverser les siècles.

Cet été, Malo et Maël ont aussi réalisé chacun leur petit tableau de 20 sur 30.
Malo avec les formes abstraites, comme Mamie, et il s’est fort bien débrouillé.
Maël a dessiné une belle fleur, un soleil, une abeille et un papillon (le tout à une vitesse qui m’a sidérée). Dessin sur une feuille que j’ai ensuite reporté sur la toile avec du carbone.

Feutre Posca bleu et acrylique pour Malo ; feutres Posca rouge et noir et autres feutres de couleur pour Maël.

… et un peu de couture récemment pour les loulous


Pour Maël, T-shirt en jersey rayé (reste du coupon utilisé ici pour Malo). Patron issu du magazine Burda d’avril 2018, modèle 129, taille 122. Bord-côtes gris chiné de Buttinette.

Pour Malo, un pyjama en jersey bleu marine à étoiles blanches. Patron du T-shirt issu du magazine Ottobre 1/2012, modèle 26, taille 130 (manches raglan… j’adore ça, c’est tellement plus facile à coudre). Patron du pantalon, du magazine Ottobre 4/2015, modèle 35, taille 140. Il me semble que le jersey vient la « Stoffgalerie » à Sarrebruck (une foule de jerseys plus beaux les uns que les autres, et plein d’autres chouettes tissus), et le bord-côtes du magasin Karstadt, à Sarrebruck également (le rayon tissu s’y est rétréci comme peau de chagrin, mais il en reste heureusement un peu). Le bord-côtes du bas du pantalon est large (sur le modèle original, c’était un jersey contrastant). ça apporte une petite touche originale, et on peut le plier en deux si le pantalon est un peu trop long au début. Sur le modèle, la coulisse était juste retournée et piquée ; j’ai préféré supprimer la bande correspondante sur le patron, et coudre une coulisse en bord-côtes. Quand on aime le bord-côtes…
Le bord-côtes, je l’ai enfin osé il y a un an, j’en suis ravie et je suis très satisfaite de mes nouvelles encolures, poignets, etc (un peu d’auto-satisfaction ne fait pas de mal). Les petits aussi le préfèrent largement aux encolures pressionnées.

Publicités
Publié dans Couture, Sans catégorie, Tableaux | Tagué | 9 commentaires

Noël en septembre

En septembre, on s’en rapproche déjà, tout doucement, de Noël.

Il n’y a pas eu « Noël en juillet », ni « Noël en août », pour suivre le projet commun mensuel lancé par « Mamieminette » en janvier dernier.
Pas vraiment eu le temps ; peut-être, surtout, un manque d’énergie…

L’automne arrive, les trop fortes températures sont un peu retombées (même si ce soir, à 21 heures passées, j’étais dehors en débardeur ; je n’ai pas souvenir de soirées aussi chaudes mi-septembre), les activités extérieures (ateliers peinture, poterie, etc) vont reprendre, et l’envie de bricoler est revenue.

Rien de bien ambitieux ; juste deux étoiles tissées avec des bandelettes de papier, d’après un modèle que j’avais repéré sur Pinterest.


Les explications sont ici.
On trouve diverses variantes de cette « étoile scandinave » sur le net, plus ou moins complexes.
J’ai commencé par le modèle le plus simple et le plus facile, ce qui ne m’a pas empêchée de me tromper deux fois avant d’obtenir le résultat voulu, tout simplement parce que j’ai cru pouvoir me passer des explications.

J’ai utilisé des bandelettes de papier rouge de largeur 1 cm et 0,7 cm, et de 17 cm de long (la moitié de la longueur de la feuille dont je disposais…). Pour le tissage et le collage, du papier quadrillé utilisé comme fond a bien facilité les choses.

La deuxième étoile s’est faite toute seule, sans les explications sous les yeux ! Bandes de papier découpées dans des pages de livre.

Publié dans Noël, Papier | 11 commentaires

Doudou écolier


Un doudou choisi par Maël, dans le petit livret « Mes doudous à coudre et à habiller », de Clémentine Collinet, offert avec le magazine Marie Claire Idées ce printemps.
Je viens de le coudre et de lui l’envoyer. Malo en avait choisi un également, mais aux dernières nouvelles, il préfère le coudre lui-même lors de prochaines vacances.

Rien que des bouts de tissu de mon stock : de la polaire utilisée ici, du tissu matelassé archi-vieux (destiné il y a très longtemps à une veste, qui n’a jamais pu voir le jour parce que je m’étais plantée lors de la coupe…), du jean, des restes de biais, du feutre épais pour le cartable… et un mini-cahier bricolé pour garnir le cartable.

Le modèle du livre avait aussi une petite chemise. Coudre de si petits habits, qu’est-ce que c’est emm…..t ! La veste et le pantalon m’ont suffi…

Le soir, Maël le déshabille pour faire dodo. La couture d’un pyjama pour Maël est prévue dans les très prochains temps (du moins, j’ose l’espérer…) ; va falloir en bricoler un pour le doudou également.

Publié dans Couture | Tagué , | 9 commentaires

Retour…

Plus de deux mois de silence sur ce blog… Il est temps d’en retrouver doucement le chemin…

Un coup de « mou » cet été ; températures difficilement supportables, même pour une frileuse qui adore le soleil, et stressantes dans la mesure où elles laissent présager un réchauffement climatique plus rapide encore que prévu.
Le côté positif, c’est que, malgré la sécheresse, on croule sous les fruits : d’abord les mirabelles en août, maintenant les quetsches. Puis il y aura les pommes (un pommier s’est fendu en deux, en juillet, sous le poids des fruits) et les coings. Peut-être les figues arriveront-elles à maturité cette année. Un petit pêcher que j’ai planté à partir d’un noyau qui avait germé dans le compost m’a enfin donné trois pêches, excellentes, et a ainsi sauvé sa peau…

Quelques petites bricoles, tout de même, faites avec la participation active de Malo et Maël, pendant leurs vacances lorraines.
Malo a voulu apprendre à coudre à la machine, ce qui m’a évidemment ravie.
D’abord quelques exercices de piqûres toutes simples, pour maîtriser le guidage du tissu et coudre bien droit,  puis il s’est lancé dans la confection d’un sac à coulisse (et doublé !), et a même cousu une bonne part d’un deuxième pour son petit frère.


Pour chaque sac, des tissus assortis pour les deux faces (coupons de 45 cm sur 45 des Coupons de Saint Pierre, à Lille), et un tissu à pois de ma réserve pour la doublure. Cordons de Mondial Tissus.

Maël a voulu s’y mettre aussi (j’ai surélevé la pédale de la machine, pour qu’il puisse l’atteindre plus facilement), et les deux loupiots ont essayé les points décoratifs…


… qu’ils ont mis en oeuvre sur des serviettes taillées dans un vieux drap. Chacun en a fait deux, une pour lui et une autre pour papa ou maman.
En guise d’ourlet, j’ai simplement terminé les serviettes à la surjeteuse.

 

Enfin, Malo a voulu se coudre un doudou. Je ne pensais pas qu’il réussirait à négocier les courbes… mais si, il s’est vraiment bien débrouillé. J’ai juste cousu les yeux.
C’est lui aussi qui a brodé la bouche.

Maël en a choisi un également, mais c’est moi qui l’ai cousu ; un peu trop difficile pour le petit bonhomme.


Restes de tissu pour sweat (côté duveteux utilisé pour l’endroit). Les modèles proviennent d’un magazine « Dossiers couture », « spécial doudous monstres ».

Malo a eu l’idée de mettre ses lunettes à son doudou, et nous l’avons trouvé rigolo ainsi… d’où la fabrication de lunettes en feutre épais.

Voili voilou ! J’espère que le prochain billet n’attendra pas deux mois…

Publié dans Couture | Tagué , | 9 commentaires

Rafraîchissement…

Non, il ne s’agit pas d’une recette de boisson fraîche pour les chaudes journées d’été.
Je vous propose juste de visiter… nos toilettes, avant/après.

Après 40 ans de bons et loyaux services, le réservoir de la chasse d’eau était fendu et recollé deux fois, et la cuvette commençait à se fendre également. De plus, depuis l’installation de la salle d’eau à l’étage, l’été dernier, des tuyaux passaient dans un coin vers le sous-sol, par un trou calfeutré tout l’hiver avec des chiffons…
Une rénovation s’imposait donc.

Il y avait aussi une petite fenêtre entre les toilettes et la salle de bains attenante, qui ne  nous avait pas permis d’installer des parois de douche de hauteur normale. Or, la rénovation de la salle de bains sera aussi prochainement à l’ordre du jour. D’où l’idée de la supprimer, cette fenêtre, et de relooker les murs (notre carrelage choisi il y 40 ans ne nous ravissait plus vraiment…).

Avant (ou plutôt pendant ; le lave-mains fin années 70 est déjà enlevé);
tout était beige…

Après
Rafraîchissement ou métamorphose ?

Pour habiller le bâti des toilettes, carrelage uni blanc et décor gris/blanc de Leroy Merlin.

Pour les murs, nous avons longtemps réfléchi. Notre idée première était de recouvrir le carrelage existant avec un enduit, en principe prévu pour la chose. Mais la lecture des très nombreux commentaires très négatifs sur internet nous en a dissuadés.
Finalement, toujours chez Leroy Merlin, nous avons trouvé des plaques de vinyl adhésives, 40 cm sur 70, d’un joli gris clair et d’un grain effet toile (marque Dumawall, fabriquée en Belgique), et nous sommes ravis de notre choix. Facile à poser (il faut juste être minutieux, car une fois la dalle posée, il est pratiquement impossible de la décoller, et il faut démarrer avec une ligne parfaitement horizontale), rapide, et vraiment chouette.
Baguettes d’alu (Leroy Merlin) pour les finitions.

Bâti Grohe et cuvette Villeroy et Boch, chez Aubade. Cuvette sans bride (tout est lisse à l’intérieur, l’eau est projetée à partir de l’arrière) et suspendue, pour épargner mes lombaires lors de la corvée de ménage.
Ensemble lave-mains avec miroir (« Coin d’O »), et robinet (« teoreme ») de Leroy Merlin, fabriqués en France.

Les tuyaux en cuivre du radiateur attendaient d’être peints depuis 40 ans. Maintenant, c’est fait ! Peinture « Relook radiateurs » de la marque Maison Déco, couleur graphite. Poubelle en plastique beige, of course, relookée avec la même peinture.

Seul le carrelage du sol est d’origine. Pas moche, et pas abîmé du tout malgré 40 ans d’usage. J’aimerais juste trouver une solution efficace pour bien nettoyer les joints. Si vous avez une idée, je prends !

Il reste à mettre le reste de la maison en accord avec les toilettes et la salle d’eau de l’étage. Et là, il y a du boulot ! En attendant, comme j’en ai l’habitude depuis très longtemps, j’aime lire dans mes toilettes (la petite niche sur le côté droit de lave-mains permet d’y ranger de la lecture…).

Publié dans Sans catégorie | 14 commentaires

Petites cousettes

T-shirt tout simple, parfait pour les températures actuelles, coupé-cousu en une demi-journée (même pour une lente comme moi…).
Les coupons imprimés, un pour le devant et un pour le dos, avaient été offerts l’an dernier avec une commande chez « The sweet mercerie ». J’ai utilisé le patron du T-shirt Chaperon rouge, un peu raboté sur les côtés, pour qu’il tienne dans le coupon.

 

… et des sacs à tarte, à offrir

J’étais arrivée au bout du tissu enduit « figues et grenades » de mes premiers sacs à tarte.
Comment résister à ce motif de pastèques, jaunes ou roses, trouvé chez Mondial Tissus ?

Publié dans Couture | Tagué | 7 commentaires

Légumes d’été

Pour la dînette de Malo et Maël

Rachel (du blog « SAM-A-DIT » ; la reine du crochet !), a eu la gentillesse de m’offrir le tuto du filet. Aucune difficulté pour le réaliser, grâce aux explications parfaitement claires. Merci, Rachel !

Les tutos des légumes sont ceux de Steph, du blog « Que cache ma boîte à belette ? », parmi une foule d’autres tutos, pour réaliser une dînette complète.
J’avais fait la courgette aux dernières vacances. C’est Malo qui avait suggéré que ce serait bien d’avoir aussi une courgette coupée, et des rondelles…

Publié dans Crochet, Jouets | 7 commentaires