Avril en collages

Après le collage de février, celui de mars n’a finalement pas vu le jour. Le mois était déjà entamé à la fin des vacances de Malo et Maël à la maison, et je n’avais pas vraiment d’idée. Lire la suite

Publié dans Papier | 9 commentaires

Coups de coeur

Il m’arrivait de vous faire part de mes coups de coeur au ciné.
Ca, c’était avant, avant le virus et la vie de restrictions qu’il nous a imposée à tous.
Mais en attendant de renouer avec le plaisir des salles obscures, on peut trouver des pépites ailleurs.

The Bridge season one.png

Si vous aimez les polars venus du Nord, vous serez fans de « The Bridge-Bron », une série policière danoise, dont les saisons 1 et 2 sont actuellement disponibles sur Arte.tv.
« A la frontière entre la Suède et le Danemark, les polices locales unissent leurs forces pour traquer de mystérieux criminels. En charge des investigations, un duo d’enquêteurs étrangement assorti… Plusieurs fois copié mais jamais égalé, le polar nordique s’impose par son atmosphère sombre et son impeccable tandem d’acteurs. » (Arte)

Tout y est parfait : les acteurs évidemment, les images, le doublage français… La musique du générique, je l’écoute volontiers en boucle.
Grâce à un article enthousiaste de Télérama, qui lui attribuait 2T, nous avons commencé à regarder la série, il y a quelque temps, sur la chaîne Chérie 25, à raison de 2 épisodes par semaine. Episodes qui ont devenus le rendez-vous attendu avec impatience chaque lundi soir, un moment où toute autre activité s’arrête… Les amis à qui j’ai filé le tuyau sont devenus accros, eux aussi. La fin de la saison 3 la semaine prochaine ; la saison 4 suivra. Dans chacune, il y a une nouvelle enquête, mais pour comprendre les personnages et leur vie, il est nécessaire de les regarder dans l’ordre.
J’espère qu’Arte mettra également les saisons 3 et 4 en ligne.

Un domaine tout à fait différent : la pâtisserie !
Depuis longtemps, je cherchais une recette de brioche qui ressemblerait à celle des pâtissiers, avec une belle mie aérée.
Sur le blog « Patachou, miam miam et compagnie« , j’ai enfin trouvé: « le pain brioché au creamcheese » !

C’est beau, c’est excellent, c’est parfait !

Publié dans Coups de coeur, Recettes | Tagué | 3 commentaires

Joyeuses Pâques !

Joyeux lundi de Pâques !
… puisque, pour le dimanche, je suis beaucoup un peu en retard…

Deux jolies surprises pour le 1er avril et pour Pâques.

D’abord, un tout mignon poisson marque-page offert par Denise, du joli blog « Denise file… et la fee sa toile ». Denise a participé au « festival du poisson farceur » proposé par Esperluette, et c’est moi qui suis l’heureuse destinataire de son poisson. Si Esperluette remet ça l’an prochain, j’essaierai de participer.
Encore merci, Denise !


Et aujourd’hui, une amie est venue juste déposer un petit nid. Il a fallu que je lui promette de ne pas seulement regarder, mais de manger…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux oeufs durs décorés, dans un nid fait d’un sachet en papier kraft garni de mousse (une chouette idée, nature et récup).
Il faudra que je tienne ma promesse, mais ça va être difficile de casser de si jolis oeufs.
Merci à Anne-Marie !

En cette période de pandémie et d’absence de vie sociale, ces gestes d’amitié font vraiment chaud au coeur.

A très bientôt !

Publié dans Sans catégorie | 6 commentaires

Février en collages

Voilà, c’est fait !

Février a cédé la place à mars, et mon collage est terminé.

C’était amusant, et j’avais au moins un micro-objectif journalier. Parfois, j’ai un peu triché, en prenant de l’avance, ou en comblant mon retard…
Je n’ai pas essayé de donner forcément une signification au collage du jour.
L’un ou l’autre correspondent à des événements de mois de février antérieurs, voyage à Vienne, concert de Joan Baez ; un anniversaire ; les vacances avec Malo et Maël, petite bulle de vie normale…
Deux collages à partir d’enveloppes reçues en ce début d’année, avec de bons voeux pour 2021…
De petits rappels de la météo, pluie, neige, froid glacial, grand soleil ; l’apparition du premier crocus.
Pour le reste, ce qui me passait par la tête avec, l’une ou l’autre fois, l’utilisation de papiers gardés depuis des lustres, au cas où… , que j’avais déjà failli jeter plusieurs fois, mais que je finissais toujours par remettre à leur place.

Je réfléchis à une idée pour mars (même s’il eut déjà fallu s’y mettre) : la même chose, ou un tableau en collage, qui se composerait au fur et à mesure des jours qui passent ou, pourquoi pas, quelque chose dans le même ordre d’idée, mais à base de bouts de tissu ?
Ce sera éventuellement pour après les vacances ; en attendant, je profite de la présence de mes petits-fils.

Publié dans Papier | 7 commentaires

Gravure Tetra Pack

Après un premier essai en avril, d’autres petites choses avec la même technique.

J’ai gravé cette jeune fille de dos à partir d’une illustration de Hadas Hayun, trouvée dans la magazine Flow de décembre 2020/janvier 2021.

Des oursons qui se serrent dans les bras, d’après une illustration de Kathleen Keating, dans un petit fascicule « Le petit livre des gros câlins ». Un titre, des illustrations qui font rêver…

Une gravure faite en avril, d’après une mes peintures. J’en avais fait quelques impressions ce printemps, avec de l’encre noire.
Encre « Aqualinol Druckfarbe 418 Cyan blau », du Géant des Beaux-Arts.
Papier Canson 224 g/m2

Un peu plus d’expérience de la technique qu’au mois d’avril.
J’ai fait les premières impressions de la jeune fille et des oursons avec le rouleau en bois. Mais il y a eu un certain nombre de ratés. Si on appuie trop, le trait est trop épais ; si on n’appuie pas assez, c’est trop pâlot.
J’ai donc tenté la machine à pâtes, qu’on trouve dans les magasins de produits italiens). J’avais hésité, de peur de salir les rouleaux avec l’encre… parce que j’utilise aussi la machine pour faire des pâtes fraîches.
Et ça marche ! Et même super bien ! Pour les pâtes aussi…
Comme la pression est régulière, après un ou deux essais pour déterminer l’écartement des rouleaux, on obtient de belles impressions. Pour éviter qu’il y ait de l’encre sur les rouleaux, il suffit de poser une feuille de papier par-dessus la plaque gravée.

Publié dans Sans catégorie | 8 commentaires

Une petite idée pour février

C’est ma fille qui m’a aiguillée vers le compte Instagram « julieadore ». J’avais suivi longtemps son blog, mais depuis un bon bout de temps je n’y pensais plus.
Sur des grilles mensuelles de calendrier, Julie fait un collage par jour. A partir de son compte, on trouve plein d’autres membres d’Instagram qui font de même.

Pour janvier, c’est trop tard, mais je vais tenter la chose pour février… et plus si affinités.
Ma fille aussi, et on se montrera ce qu’on a fait à la fin du mois.

Une belle idée pour mettre des repères dans une période qui en manque cruellement (« ah oui, c’était le jour où j’ai collé la petite fleur… »).
J’ai préparé une grille sur une grande feuille de papier Canson A3 ; 28 cases de 6 cm sur 6.
Ce qui sera chouette (peut-être… on verra), ce sera la vue d’ensemble à la fin du mois.
Le collage du 1er février est fait… Je vous montrerai le tout à la fin du mois.

Si l’idée vous plaît, à vos petits papiers et ciseaux !

Publié dans Papier | Tagué | 3 commentaires

Quiche insolite… (et défi 2)

… à la choucroute, olives noires, tomates confites et munster blanc

C’est une recette de Leila Martin, dans son livre « Les légumes enchantés ».
L’association d’ingrédients peut paraître surprenante… Le résultat est excellent.

A la place de la pâte brisée de Leila, j’ai utilisé une pâte que je fais très souvent, parce qu’elle est simple et rapide à réaliser :

250 g de farine, 100 mL d’eau chaude, 100 mL d’huile, 1/2 sachet de levure chimique (que j’oublie à peu près une fois sur deux).
En principe, on met tout dans un récipient fermé par un couvercle, et on secoue. Moi, je mets tout dans la cuve du robot…
Quand j’utilise cette pâte pour une tarte salée, j’utilise de l’huile d’olive, je rajoute du sel et des herbes de Provence.
Pour une tarte sucrée, je rajoute un peu de sucre et de la cannelle.
Cette pâte s’étale bien, et j’applique la méthode de ma fille : rabattre les bords sur la garniture, pour une jolie tarte rustique.

Pour la garniture :
400 g de choucroute cuite
70 g d’olives noires dénoyautées
100 g de tomates confites
100 g de munster blanc (qui ressemble beaucoup à la feta au lait de vache)

Pour le flan :
3 oeufs
300 mL de crème entière fluide
sel, poivre

Etaler la choucroute sur la pâte. Parsemer d’olives noires, de tomates séchées détaillées en fines lanières et de cubes de munster blanc.
Battre les oeufs avec la crème, saler, poivrer et verser ce flan sur la garniture.

Cuire environ 35 minutes dans le four préchauffé à 180°.

C’est excellent, et la choucroute, c’est bon pour la santé.

J’ai testé 3 autres recettes du même livre : validées !
« Les légumes enchantés » et « L’Alsace enchantée » (le premier livre de Leila Martin) sortent vraiment des sentiers battus. Des recettes alsaciennes, mais revisitées. La petite touche d’originalité de Leila Martin les rend uniques. Allez faire un tour sur son site « je vais vous cuisiner« .

Pour finir, le défi 2/2021 proposé par Malo :
Papy doit représenter mamie (mais pas de photo de mamie ou de dessin), mamie doit de même représenter papy. Possibilité d’utiliser des objets pour représenter la personne.
Malo a rajouté qu’il montrera les images à ses parents. S’ils devinent qui est représenté, nous aurons 20/20.
Fastoche !


L’essentiel y est, un clin d’oeil à la plupart de ses hobbys… Ce qui est rigolo, c’est que le petit morceau de mètre a intrigué ma fille, mais le papa de Malo a compris immédiatement ! Référence à une blague récurrente dans la famille… Il nous connaît bien…

Papy a tout simplement envoyé à Malo une image du « bureau » de mon ordi portable. Il paraît qu’il est unique… C’est vrai que le fond d’écran disparaît sous une flopée d’icônes de fichiers, dossiers…

Voilà, nous attendons le sujet suivant.

Publié dans Bricoles diverses, Recettes | Tagué | 10 commentaires

2021, défi 1

Que vous dire, en ce début d’année ?
Que l’année 2021 soit moins pire que celle qui vient de s’achever, et que nous laissons derrière nous sans le moindre regret ?
Même si l’avenir proche est encore bien sombre, je vous souhaite que l’horizon s’éclaircisse et que 2021 voie le retour de jours plus heureux.

Malo semble vouloir continuer les défis pour papy et mamie, et il nous en a proposé un premier pour 2021 :
mettre en valeur un objet dans une photo.

Je lui ai envoyé deux propositions.
Une étoile ; en arrière-plan, les branches floues du figuier sous la neige de ce matin.
L’étoile… un guide vers des jours plus sereins ?


Des bobines vertes dans ma boîte de fils gris.
Le vert, couleur de l’espérance…
De l’espoir pour 2021, après les journées grises de 2020 ?

J’attends le retour de Malo…

 

Publié dans Photos | 8 commentaires

Défi 6

C’est un peu tard pour vous souhaiter un joyeux Noël… J’espère que, malgré tout, vous avez pu vous retrouver en famille et profiter du bonheur d’être ensemble.

Le défi 6 proposé par Malo, c’était, comme annoncé dans le billet précédent, la réalisation d’un Père Noël.

Pour le corps, une grande boîte cylindrique en carton (une boîte de sel), recouverte de feutrine. Ca sert parfois, le bazar qu’on garde au cas où…
Pour le bonnet, un couvercle de boîte de café Méo, qui avait pile le diamètre qui convenait pour s’adapter au corps. Le bonnet est un cône de feutrine collé sur le pourtour du couvercle (j’ai utilisé les souvenirs mathématiques d’une vie antérieure pour en faire le patron exact…). Puis, par-dessus, une bande de carton fermée en rond recouverte de moumoute.
Pour le nez et le pompon, un disque (feutrine ou moumoute), une ligne de petits points sur le pourtour. Il suffit de tirer sur le fil et de bourrer légèrement pour obtenir une boule.


Il a même respecté les règles sanitaires, le Père Noël. Mais il a l’air un peu tristounet, vous ne trouvez pas ? Il n’aime pas se couvrir le visage, il a hâte de pouvoir laisser tomber le masque. Vivement le vaccin et la sortie du tunnel !

La contribution de Papy

Il y a eu d’âpres discussions à propos de la note…
Malo a estimé que le fait de dissimuler des chocolats dans mon Père Noël, c’était de la corruption de jury (« Qu’est-ce que tu aurais dit si un de tes élèves avait glissé une tablette de chocolat dans sa copie, quand t’étais prof ? »). Ce qui ne l’a pas empêché d’en manger avec plaisir.
Papy, lui, a creusé un trou à la base des cylindres de bois, et y a glissé un billet pour chacun des loulous. Corruption aussi, mais non reconnue comme telle par Malo… Les euros préférés au chocolats… J’ai eu 16, rétrogradé à 9, Papy a eu 20 ! Tout fout l’camp, ma pauv’dame !
On aura eu l’occasion de bien rigoler ensemble. C’est toujours bon à prendre, par les temps qui courent…

Publié dans Bricoles diverses, Noël | 5 commentaires

Les défis de Papy…

Papy aussi a participé aux défis de Malo. Heureusement, car Malo ne proposait le défi suivant qu’une fois que nous lui avions envoyé tous les deux notre contribution.

Pivoinette, dans un de ses commentaires, se demandait si Papy ne voulait pas faire voir ses défis.
Alors, on ouvre le rideau sur les réalisations de Papy !

Défi 1

Défi 2


Les montgolfières incrustées sur la photo ont été photographiées lors du rassemblement annuel de montgolfières (en juillet 2017) à Chambley, en Meurthe-et-Moselle.

Défi 3

Défi 4

Avec les bredele réalisés par Mamie quand même, et le fond au pastel fait également par Mamie…

Défi 5

Sapin polymorphe… Il faut reconnaître que, sur ce coup-là, Papy a fait fort. C’est lui qui a fait également les photos. Il a d’ailleurs eu la note 20. Mamie s’incline humblement (j’ai eu 19,25…).

Le sujet du défi 6 est tombé : « Oh non ! Le Père Noël a disparu, comment faire ? Vous devez recréer un Père Noël en art plastique. »
Quand j’aurai le temps…

Publié dans Bricoles diverses, Noël | 12 commentaires