Je reviens…

Presque 3 mois depuis le dernier billet… Lire la suite

Publié dans Cartes, Tableaux | Tagué | 10 commentaires

Il n’y en a plus que pour Lison…

Lire la suite

Publié dans Couture | Tagué , | 6 commentaires

Robette pour Lison

Des semaines que je n’ai pas ouvert mon ordinateur !
Le mois de juillet a été bien rempli, avec enfants et petits-enfants à la maison. Un mois de bonheur d’être ensemble. Lire la suite

Publié dans Couture | Tagué , | 4 commentaires

Encore pour Lison !

Grâce à Lison, j’ai repris mes crochets. Et quand on commence… Lire la suite

Publié dans Sans catégorie | Tagué , , | 7 commentaires

Pour Lison


« Si j’aurais su, j’aurais pas venu », disait le Petit Gibus, dans La guerre des boutons.
Si j’avais su le nombre d’heures nécessaires… mais non, je savais bien que ce tapis serait chronophage, et j’étais bien décidée à y consacrer le temps qu’il fallait.

Un tapis de jeu pour Lison, donc, environ 80 cm sur 1 m, inspiré librement d’un modèle vu sur internet.

Des anneaux colorés en bois, enfilés sur un cordon (anneaux achetés chez « le petit öko » à Grenoble, quand les grands frères de Lison étaient petits…). Un anneau de rideau recouvert de biais liberty. Une étoile en feutre épais, doublée de tissu filet qui enferme deux grelots (ceux des lapins de Pâques en chocolat). Des p’tits bouts de ruban (restes de ceux qui avaient servi à coudre un doudou à étiquettes à Malo !)


Une abeille en crochet qui butine une pâquerette. J’ai trouvé les modèles dans un petit fascicule de la marque « Rico design » (« Charming Spring »). Heureux hasard, la taille de l’abeille a permis d’y insérer exactement une petite boîte Kinder (ne jamais rien jeter !). Quelques grains de riz dans la boîte, et l’abeille devient hochet.


Une oie et ses deux canetons


Un nénuphar qui forme une poche où se cache un doudou grenouille


Deux roseaux, et un escargot en crochet qui peut glisser sur l’une des tiges en ruban vert.
Le ruban passe dans une petite coulisse collée sous l’escargot. Pour qu’on puisse enlever l’escargot pour le lavage du tapis, les deux bouts de ruban sont raccordés à l’aide de scratch.


Une libellule, corps en boules feutrées et perles de bois (exhumées de mon bazar). Ailes en ouatine et filet plastique (de ceux qui emballent les têtes d’ail au supermarché -ne surtout jamais rien jeter !-). Elle est fixée par du scratch cousu sur le tapis et au bas des ailes.

Le fond est en éponge bambou, de Mondial Tissus (une face bouclette, une face pelucheuse toute douce -c’est elle que j’ai utilisée pour l’endroit-). Les nuages et l’oie, en éponge bambou également. Pour le reste, des petits restes de tissus accumulés au fil des ans.
Après toutes les applications, j’ai cousu les vagues en rajoutant une couche de ouatine épaisse à l’envers (avec le pied double-entraînement, aucun déplacement d’une couche par rapport à l’autre). Puis doublure avec du tissu jean, de mon stock. Avant de retourner l’ensemble, j’ai rajouté encore une couche de ouatine épaisse (de Mondial Tissus), que j’ai solidarisé avec la première par de gros points à la main.
Tous les éléments qui risquent de ne pas apprécier la machine à laver sont amovibles (boutons-pression ou scratch).

Fini cet après-midi, ouf ! Je vais pouvoir passer à autre chose (et faire le minimum syndical de ménage 😱)
Papy s’est occupé du shooting photo.
J’espère que Lison y trouvera autant que plaisir que j’ai eu à bricoler tout ça.

 

Publié dans Couture | Tagué , , , | 13 commentaires

Des petites cousettes

J’ai beau prendre la ferme résolution de venir ici plus souvent… Les jours passent, et j’ai l’impression que le temps file de plus en plus vite. Lire la suite

Publié dans Couture | Tagué , , | 6 commentaires

Divers…

Un peu de céramique

 

 

 

 

 

 

 

Des verres en terre blanche émaillée, cuits à haute température, d’après une idée d’Ellen, la potière dont je fréquente l’atelier un jeudi sur deux.
Pour les réaliser, j’ai fait un gabarit du pourtour d’un verre en plastique, de ceux utilisés lors les fêtes et festivals. On entoure le verre d’un morceau de collant (eh oui, plus pratique que le papier qui ramollit et se déchire, pour éviter que la terre ne colle au support). On découpe une plaque de terre suivant le gabarit, on en entoure le verre, on réalise la jointure et on rajoute le fond. Puis, comme la terre se déforme parfois à la cuisson, autant déformer tout de suite !


Après biscuitage, on s’amuse avec les nombreux pots d’émail disponibles à l’atelier.


Un peu de couture

Si j’ai eu tendance à délaisser parfois la couture (au profit de la céramique…), l’arrivée de Lison m’a sacrément remotivée.


Combinaison « Louison », de « La petite garde-robe des bébés de la droguerie ».
Choix de la taille 3 mois, après mesurage et réflexion avec la maman de Lison.
Rajout de 2 cm entre l’entrejambe et l’encolure, les couches lavables étant plus volumineuses que les jetables.
D’ailleurs, une fois le patron découpé, j’ai réalisé que le coupon de velours de mon stock (de « la droguerie ») n’aurait de toute façon pas suffi pour une autre taille. Le 3 mois y rentrait tout pile.
Dès que le dernier bouton-pression a été cousu, la combinaison est partie chez Lison. J’avais même oublié d’en faire une photo !

Pour aller avec la combinaison (ou pas), un T-shirt


Patron « Cordoba », du site « Ikatee » (de beaux patrons et de très jolis jerseys et autres tissus), en 3 mois. Cette marque semble tailler assez grand, l’ensemble Cordoba (T-shirt et sarouel) en taille 1 mois fait par sa maman va encore bien à Lison.
Très rapide à coudre, juste un devant et un dos.
Comme je pensais initialement me faire un pyjama avec ce jersey de Toto, après la doublure de la veste du billet précédent et le T-shirt, il me reste encore un bon morceau…

… et des idées de ciné

« Un autre monde », avec Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain.

Et « Une jeune fille qui va bien », le premier film de Sandrine Kiberlain en tant que réalisatrice. Sandrine Kiberlain en a dit que c’est « l’histoire d’un soleil brisé par une étoile ».

Magnifiques, tous les deux.

Publié dans Céramique, Coups de coeur, Couture | Tagué , , | 6 commentaires

Un peu de couture

Une cousette pour Lison.

Gilet Yoshi, en taille 6 mois, dans « Esprit kimono pour les petits », de Peggy Goyer-Roussel.
Tissu matelassé léger, des Coupons de Saint Pierre, doublé de jersey imprimé, de Toto (le modèle original n’est pas doublé). Deux boutons de mon stock pour cacher les points de couture des discrets boutons-pression en plastique.

Un peu de céramique aussi…
Une ammonite réalisée à l’aide de deux demi-moules symétriques.

Publié dans Céramique, Couture | Tagué , | 10 commentaires

Bonne année 2022 !

Positivons !
(dans notre tête, pas sur ces machins qui ont déferlé partout depuis deux ans…)

Espérons très fort que 2022 verra enfin le bout du tunnel, et que nous pourrons à nouveau nous embrasser, nous serrer dans les bras, voir des sourires.
En attendant, je vous souhaite santé, sérénité, créativité, et comme le dit le Chat de Geluck, « tout ce que vous souhaitiez qu’on vous souhaite… mais en mieux ».

Un peu de couleur dans la grisaille de ce mois de janvier

Huile sur toile, 30 x 40

L’atelier de peinture, au Foyer Culturel, a enfin retrouvé un fonctionnement normal (on croise les doigts pour qu’omicron ne s’en mêle pas)
En juillet 2019, il y a eu le décès de notre maître, Michel.
A la rentrée de septembre 2019, nous avons essayé de continuer en autonomie.
En janvier 2020, le foyer a trouvé un animateur. Mais ce qu’il nous proposait était aux antipodes du travail avec Michel. Le courant n’a pas vraiment passé… Puis il y a eu le virus et le confinement.
En septembre 2021, Isabelle, qui avait déjà pris en charge un des deux ateliers de Michel, il y a des années, a repris le flambeau. Mais patatras, la saison à peine commencée, nous avons été confinés, et tout a été suspendu jusqu’au mois de juin.
En septembre 2021, pour le plus grand plaisir de tous les membres, enfin une reprise normale avec Isabelle (si on oublie la panne de chauffage du local, qui nous a valu quelques séances glaciales, puis un arrêt quand il a fait vraiment trop froid).

Isabelle nous avait proposé un premier thème : un animal dans un paysage, à la manière de Franz Marc.
Un sujet qui m’a bien plu, que j’ai traité comme d’habitude, en lignes.

Pour finir, un petit aperçu de mes emballages zéro-dépense

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long de l’année, je garde de belles feuilles de Libé, pour avoir un choix de papiers quand j’en ai besoin. Il y a souvent de chouettes pages dans la partie Culture du week-end.
J’étais particulièrement contente d’avoir trouvé cette page de pub « Libérons les bulles » pour un champagne. Un ajout de quelques « bulles » découpées… un emballage rigolo pour une BD !
Frida Kahlo pour une jolie gravure achetée à un ami artiste.
Londres pour rappeler aux destinataires les trois années qu’ils y ont passées.
Ce que j’aime bien, c’est que l’emballage avec des feuilles de journal est précédé d’une réflexion pour le personnaliser, si possible. C’est plus amusant que de juste dérouler un rouleau du commerce… et le paquet n’est pas forcément triste, même si les couleurs ne sont pas aussi chatoyantes que celles des papiers-cadeaux.

Publié dans Papier, Tableaux | 9 commentaires

Pomme…

… de Blanche-Neige, d’Eve ?

A l’atelier de poterie, je voyais les copines faire de jolies pommes.
L’envie de m’y mettre aussi… Ce n’est pas difficile : deux demi-sphères moulées dans un bol, assemblées ; puis on fait un petit trou en-dessous pour que l’air puisse s’échapper, ce qui permet de déformer la boule. Et un clou de maréchal-ferrant pour figurer la queue.

J’ai offert le « polar du nord », trouvé au musée des Beaux-Arts de Lille, et la petite pomme à une amie, en guise de cadeau de Noël. Les deux formaient un ensemble rigolo, je trouve.

Pour rester dans le domaine de l’argile, une statuette toute simple. Le travail demandé consistait à modeler un personnage à partir d’une épaisse plaque rectangulaire fichée sur une tige. Cuisson raku, avec un émail cuivré qui prend diverses nuances suivant le degré de réduction, c’est-à-dire selon que l’objet est plus ou moins recouvert de sciure dans la caisse d’enfumage, à la sortie du four.

Malgré mes bonnes résolutions, un mois s’est écoulé depuis mon précédent billet.
Il y a eu beaucoup d’émotion depuis. La petite soeur de Malo et Maël a pointé le bout de son nez…
Et puis, décembre est le mois des « Bredele », qui sont bien chronophages.

Publié dans Céramique | Tagué | 9 commentaires