Burnous

ou les tribulations de celle qui,
à partir d’un patron minimaliste et simplissime,
a réussi à cumuler un maximum de complications…

DSC_3203DSC_3204

Patron « bricolé » à partir du burnous des « Intemporels pour enfants », taille 4-5 ans.

Première idée, remplacer les manches montées par des manches chauve-souris, et couper manches et corps d’une seule pièce ; jusque-là tout va bien, c’est plus facile et rapide à coudre, à la surjeteuse, et plus facile à enfiler.

Une fois le patron modifié et les morceaux découpés, avec surplus de couture, j’ai pensé enfin à vérifier ce que disait le livre à propos des surplus : ils sont inclus dans le patron… Je me disais bien que l’encolure était un peu riquiqui. Je redessine les contours…

Après avoir cousu la capuche, j’arrive à la confection de la fente. Là, grossière erreur : j’aurais dû piquer les contours de la fente côté éponge, et non côté parmenture, pour être sûre qu’elle soit bien centrée par rapport aux extrémités de la capuche. Une fois la fente entaillée, j’ai réalisé qu’elle ne l’était pas, correctement centrée… J’avais pourtant bien superposé les milieux et faufilé, mais les épaisseurs de tissu ont dû se déplacer un peu.  Je redessine la fente, en l’élargissant (il me faut aussi la rallonger un peu), je pique… mais du coup, c’est la parementure devant qui n’est plus symétrique (un peu courte aussi, tant pis…). Je retaille les contours de la parementure… et, assez galéré, je les borde simplement d’un morceau de biais blanc ; plus simple que faire un petit rentré d’un demi-centimètre le long de courbes…
Quelques étourderies et problèmes mineurs encore, sur lesquels je passe, pour pimenter un peu la chose…

DSC_3193DSC_3199 DSC_3197 DSC_3196

Pour la coupe des pièces, j’avais fait correspondre les lisières du tissu éponge avec les bords du devant, du dos et de la capuche, ce qui m’a permis de piquer les bandes de tissu imprimé sans faire de rentré le long du tissu éponge, et d’éviter ainsi des épaisseurs.

Le tissu des bordures -un petit air « vintage »- doit avoir une trentaine d’années… prévu, je crois, pour faire une robe à la maman de Malo quand elle était petite… Voilà, il est utilisé… pour la génération suivante !
Le tissu à pois de la parementure : récup’ ; chemise « charcutée » il y a « un certain temps » (du bleu marine à pois blancs, ça peut toujours servir…).
Le tissu éponge, d’excellente qualité, épais et moelleux, vient du marché : un monsieur sympa qui vend des tissus fins de série du prêt-à-porter à des prix défiant toute concurrence (quand il a de l’éponge, c’est d’habitude du « Linvosges »…).

DSC_3191

Réalisation à problèmes, mais ça a fini par ressembler à peu près à ce qu’il faut…

Publicités
Cet article, publié dans Couture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Burnous

  1. fikOu miKou dit :

    La confection a été peut-être sportive mais le résultat est super!!! Tout est toujours aussi précis chez Toi…. j’aime, j’aime, j’aime…
    C’est tellement touchant de sortir de vieux tissus…. avec une histoire…. Ma Maman vient de me donner des vieilles dentelles (elles sont une trentaine d’années, peut-être plus)… J’attends qu’une bonne idée s’illumine dans ma tête pour les utiliser et ne pas le gâcher surtout!

  2. Ben dis-donc, c’était peut-être « sportif » mais le résultat est bluffant, bravo c’est très réussi ! Un chouette haut pour un petit bonhomme !
    Bises et bonne journée
    Denise

  3. Mamita dit :

    ce qu’il est beau, toujours aussi précis, toujours aussi méticuleux et ce sens du détail !!!
    toute mon admiration
    et quelle jubilation d’utiliser des fournitures avec une génération de décalage

  4. Virginie dit :

    C’est très réussi malgré les complications 🙂

  5. mariebobines dit :

    tes finitions sont superbes !!! malgré les contre-temps, voilà un burnous impeccable ! belle journée, biz

  6. Libertylle dit :

    Plus que réussi malgré « les complications », on n’y voit que du feu !

  7. Alice dit :

    en tout cas il est très sympa! ça valait le coup…

  8. TIC tics dit :

    Autant de difficultés et d’erreurs pour ne se rendre compte de rien !! m^me pas drôle !! lol !

  9. Nijenn dit :

    Ce burnous t’a donné du fil à retordre, mais le résultat est superbe. J’aime beaucoup la couleur et les bordures sont vraiment très très sympas et originales !

  10. Lililila dit :

    En lisant ce message, je me dis que j’ai encore beaucoup à apprendre en couture, car je ne comprend rien !!! ou presque 🙂 je manque de vocabulaire de couturière, et suis assez fatiguée aussi ce soir, mais en tout cas le résultat est superbe, tu sembles t’être bien débrouillée des difficultés ! Bravo !

  11. Ouah !!!! comme c’est beau….

  12. Valroselou dit :

    Génial ce burnous… j’avais acheté à l’époque deux « burnous » comme sortie de bain – piscine -mer pour mes enfants (suis nulle archi nulle en couture !) pratique, mais mille fois moins joli que le tien… bravo et bisous doux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s