Trois films…

« La source des femmes »

Dans un petit village – en Afrique du Nord ? -, les femmes vont chercher l’eau à la source, loin dans la montagne, sous un soleil écrasant, pendant que les hommes se retrouvent à palabrer au café… C’est ainsi, c’est la tradition…  Souvent, sous le poids des seaux, sur le chemin caillouteux, les femmes tombent; enceintes, elles perdent leurs bébés. L’administration, elle aussi, se soucie bien peu de ce coin perdu.
Jusqu’au jour où la jeune Leïla propose de faire la « grève de l’amour », en attendant que les hommes se décident à amener l’eau au village… Soutenues par Sami, instituteur et mari de Leïla, et un jeune journaliste qui s’est installé au village, elles finiront par obtenir gain de cause.
De superbes portraits de femmes (Biyouna en particulier, campe une villageoise qui n’a pas été épargnée par le vie, mais qui n’a pas la langue dans sa poche!), écrasées par le poids des traditions, mais aux propos très libres lorsqu’elles se retrouvent entre elles; imaginatives lorsqu’il s’agit de secouer l’immobilisme des hommes.
Avec Leïla Bekti, Hafsia Herzi (révélée dans « La graine et le mulet), Biyouna.

… « Le cochon de Gaza »


« Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé à se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence misérable. Le pauvre Jafaar se lance alors dans un commerce rocambolesque et bien peu recommandable…
Dans cette tragi-comédie, l’ensemble du petit peuple de Gaza, coincé entre sa misère absolue au quotidien, les contraintes des militaires Israéliens et le diktat des barbus aux commandes, est représenté par ce pauvre pêcheur dont l’unique souci est de survivre au jour le jour et qui, pour cela, est prêt à tout. Jafaar, dans une permanente dérision de lui-même, même dans les moments tragiques, évolue dans cette histoire à l’humour mordant… et nous laissera espérer que si l’on peut s’entendre, malgré toutes les différences, à l’échelle individuelle, on peut s’entendre in fine, à l’échelle collective. » (Allociné)

Avec Sasson Gabai, l’émouvant chef d’orchestre de « La visite de la fanfare ».

J’ai vu, revu, re-revu ce film (tiré d’un fait réel) sorti en 2007, je l’ai offert…

Une fanfare égyptienne est invitée à l’inauguration d’un centre culturel arabe en Israël. Suite à un malheureux concours de circonstances et à une confusion de lieux, la troupe se retrouve au milieu de nulle part, dans une petite ville oubliée au fin fond du désert israélien. Bien obligée d’y passer la nuit, puisqu’il n’y a pas de bus avant le lendemain matin… Au fil des heures de cette cohabitation forcée, des liens s’ébauchent…Tawfiq, le rigoureux chef d’orchestre, se laisse aller à confier à Dina, qui l’héberge, les drames et les regrets de sa vie. Le jeune Haled sympathise avec les jeunes du coin et donne à l’un d’eux une hilarante leçon de « drague »…

Un film admirable, émouvant, qui donne une belle leçon d’humanité. Les images sont superbes (les uniformes couleur d’azur sur l’ocre du désert; la route, bordée d’immenses lampadaires, déserte…).

Avec des acteurs fantastiques: Sasson Gabai, Ronit Elkabetz, Saleh Bakri (que l’on retrouve dans « La source des femmes », dans le rôle du mari de Leïla)

Si vous avez l’occasion de le trouver, dans vos médiathèques, n’hésitez pas.

Publicités
Cet article, publié dans Coups de coeur, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Trois films…

  1. Marie-Pierre dit :

    Nous avons vu la bande annonce de « La source des femmes », et avons l’intention d’aller le voir avec ma fille Marianne. Je n’ai pas entendu parler des deux autres, mais comme tu en parles, ça donne plutôt envie! Beau samedi Marie! bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s