Rire un peu

malgré la consternation

Alain Rémond ne m’en voudra certainement pas de partager ici un de ses billets paru dans « La Croix ».

dsc_7174a

Quelques mots à propos d’Alain Rémond, et une petite bibliographie (non exhaustive).

J’ai d’abord découvert Alain Rémond par sa chronique hebdomadaire « Mon oeil » dans Télérama (dont il a été le rédacteur en chef jusqu’en 2002). Chaque semaine, quand arrivait mon magazine préféré (Télérama et moi, une très longue histoire d’amour…), je me précipitais sur « Mon oeil » (si mes souvenirs sont bons, c’était la dernière page), et je savourais son humour avcc gourmandise. J’avais été triste quand Alain Rémond a quitté Télérama.
Petites chroniques rassemblées dans « Mon œil. Chroniques cyclothymiques d’un zappeur professionnel » et « Les Mémoires de Mon œil ».

Puis j’ai lu avec beaucoup d’émotion « Comme un adieu », court roman autobiographique où Alain Rémond raconte son enfance à Trans-la-Forêt, en Bretagne. Beaucoup d’émotion, car le ton intimiste de ce récit est tendre, touchant, et il réveille en chacun de nous nos propres souvenirs.
Suivent « Un jeune homme est passé », sur ses années de jeunesse. Puis, « Comme une chanson dans la nuit », après son départ de Télérama en 2002, où il revient sur sa vie et ses souvenirs d »enfance.

Jusqu’en 2013, Alain Rémond a tenu la chronique « Faut voir » dans Marianne (rubrique que je recherchais avec délectation dans les « Marianne » de la salle d’attente, chez mon dentiste »…). Soixante-deux de ces petites chroniques désopilantes sur la vie quotidienne ont été publiées dans « Le cintre était sur la banquette arrière ».

Actuellement, un billet quotidien d’Alain Rémond parait dans « La Croix ». Presque une raison de m’abonner…

Malgré notre monde déboussolé, bon week-end à tous et bonne lecture !

Advertisements
Cet article a été publié dans Coups de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Rire un peu

  1. la tulipe dit :

    Moi aussi, j’ai beaucoup aimé ses livres. Merci de nous avoir permis de lire son billet. Belle fin de semaine!

  2. Ah ah, moi aussi je lisais en premier dans Télérama « Mon oeil » et j’ai regretté son départ. Il est venu signer ses livres dans notre ville, ça m’a fait plaisir de lui parler pour de vrai !!! j’ai une dédicace. J’ai aimé ses livres.
    Je suis abonnée à Télérama depuis 1980, j’ai eu la télé très tard, alors pourquoi je le lisais déjà? Pour tout le reste. Là, ça m’a crevé le coeur de devoir annuler tout récemment mon abonnement pour raisons financières.
    Bon week end !

  3. pivoinette dit :

    Dans notre monde déboussolé, il est heureux d’y trouver des moments de joie … A chacun de trouver où ils sont …
    Ce billet est très agréable à lire, merci de ton partage.
    Bises

  4. paulette dit :

    Merci de nous avoir communiqué ce billet, j’ai lu 2 de ses livres avec tellement de plaisir = souvenirs.
    Je suis tombée ici (sur ce blog) un peu par hasard, j’arrive du « lapin d’Alice » : couture, tricotage etc.. et je ne m’attendais pas à tomber sur ce billet plus sérieux qu’il n’y parait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s