J – 18 Männele

… ou « petits bonshommes »


Dans l’est de la France et en Allemagne, Saint Nicolas vient déposer des friandises, le soir du 5 décembre, chez les enfants sages: oranges, pains d’épices à l’effigie du bon Saint, Bredele et Männele, ces petits bonshommes en pâte briochée, à la forme un peu rustique…

Ingrédients :                                       
Pour la pâte :
500 g de farine
90 g de sucre semoule
10 g de sel
30 g de levure de boulangerie fraîche
150 g de beurre
2 œufs
20 cl de lait
des raisins secs

Pour la dorure :                                                         
1 œuf
1 cuillerée à café de sucre
1 cuillerée à café de lait

Pour le glaçage :
100 g de sucre glace
2,5 cl d’eau

Verser la farine dans un grand saladier, puis ajouter le sel et le sucre. Mélanger le tout.
Faire tiédir le lait, puis y verser la levure. Mélanger pour bien la diluer.
Disposer la farine en couronne et verser le lait au centre.
Incorporer les œufs. Mélanger cette pâte à la main en la battant énergiquement.
Incorporer ensuite le beurre ramolli et recommencer à la travailler avec vigueur pendant 10 minutes, en la soulevant pour l’aérer le plus possible. Continuer jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène et ne colle presque plus au saladier.
Recouvrir le saladier d’un torchon propre et laisser lever la pâte 1 heure à température ambiante.
Détailler la pâte en portions de 50 g environ. Façonner chacune en boule et laisser reposer 10 minutes.
Poser une boule de pâte sur le plan de travail fariné, la rouler avec le plat de la main pour former un boudin allongé.
A l’aide d’un couteau pointu ou d’une paire de ciseaux, faire une entaille pour former les jambes et deux autres pour les bras.
Placer des raisins secs à l’emplacement des yeux et de la bouche.
Laisser lever trois quarts d’heure.
Mélanger l’œuf, le sucre et le lait pour la dorure. A l’aide d’un pinceau, badigeonner chaque bonhomme.
Recouvrir la plaque à pâtisserie d’une feuille de papier sulfurisé et placer les bonshommes en les espaçant pour éviter qu’ils ne se touchent.
Cuire dans le four préchauffé à 180° pendant 20 minutes.

Préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et l’eau. Dès la sortie du four, badigeonner les männele.


D’après Christophe Felder, dans l’excellent livre « Exquises pâtisseries pour les fêtes », une mine de douceurs plus alléchantes les unes que les autres.

Advertisements
Cet article, publié dans Noël, Recettes, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour J – 18 Männele

  1. Arf, moi qui comptais me mettre à la diète, c’est pas possible lol, bises

  2. No dit :

    Merci! grâce à toi je réussirai peut-être mes manneles la prochaine fois !

  3. mamita16 dit :

    quand mes enfants étaient petits , ils adoraient ces petits bonshommes dont j’ai appris la recette en Alsace ! Je suis sûre qu’ils y ont pensé le jour de la St Nicolas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s