Peinture, couture…

Presque un mois depuis le dernier billet ; mes bonnes résolutions ont du mal à se concrétiser…

Le dernier tableau réalisé à l’atelier peinture, sur le thème de l’abstraction, avant les vacances d’été…

Huile sur toile, 40 cm x 60 cm

Réaliser un tableau abstrait n’est pas facile, parce que abstraction ne signifie pas absence de composition. Pour nous aider, Michel nous a proposé des planches de formes diverses, à découper.

J’avais déjà une importante collection de formes découpées, de précédentes années, et les regrouper en une composition qui se tienne est un exercice que j’aime bien.

Plus je vieillis, plus j’aime les couleurs ! Il y a 10 ou 20 ans, je n’aurais certainement pas utilisé cette gamme de couleurs.
Les formes sont cernées au feutre Posca bleu. Façon de faire pas très orthodoxe, parce qu’en principe, on peut peindre à l’huile sur de l’acrylique, mais pas l’inverse. Pour juste quelques lignes, ce n’est pas bien grave, et mes modestes tableaux n’ont pas la prétention de traverser les siècles.

Cet été, Malo et Maël ont aussi réalisé chacun leur petit tableau de 20 sur 30.
Malo avec les formes abstraites, comme Mamie, et il s’est fort bien débrouillé.
Maël a dessiné une belle fleur, un soleil, une abeille et un papillon (le tout à une vitesse qui m’a sidérée). Dessin sur une feuille que j’ai ensuite reporté sur la toile avec du carbone.

Feutre Posca bleu et acrylique pour Malo ; feutres Posca rouge et noir et autres feutres de couleur pour Maël.

… et un peu de couture récemment pour les loulous


Pour Maël, T-shirt en jersey rayé (reste du coupon utilisé ici pour Malo). Patron issu du magazine Burda d’avril 2018, modèle 129, taille 122. Bord-côtes gris chiné de Buttinette.

Pour Malo, un pyjama en jersey bleu marine à étoiles blanches. Patron du T-shirt issu du magazine Ottobre 1/2012, modèle 26, taille 130 (manches raglan… j’adore ça, c’est tellement plus facile à coudre). Patron du pantalon, du magazine Ottobre 4/2015, modèle 35, taille 140. Il me semble que le jersey vient la « Stoffgalerie » à Sarrebruck (une foule de jerseys plus beaux les uns que les autres, et plein d’autres chouettes tissus), et le bord-côtes du magasin Karstadt, à Sarrebruck également (le rayon tissu s’y est rétréci comme peau de chagrin, mais il en reste heureusement un peu). Le bord-côtes du bas du pantalon est large (sur le modèle original, c’était un jersey contrastant). ça apporte une petite touche originale, et on peut le plier en deux si le pantalon est un peu trop long au début. Sur le modèle, la coulisse était juste retournée et piquée ; j’ai préféré supprimer la bande correspondante sur le patron, et coudre une coulisse en bord-côtes. Quand on aime le bord-côtes…
Le bord-côtes, je l’ai enfin osé il y a un an, j’en suis ravie et je suis très satisfaite de mes nouvelles encolures, poignets, etc (un peu d’auto-satisfaction ne fait pas de mal). Les petits aussi le préfèrent largement aux encolures pressionnées.

Publicités
Cet article, publié dans Couture, Sans catégorie, Tableaux, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Peinture, couture…

  1. Fanfreluche dit :

    Que de belles couleurs ! Moi aussi j’aime la couleur, mais je ne serais pas capable de peindre, je crois. Bon, je n’ai plus essayé depuis le collège. En tous cas, tes deux petits enfants ont bien hérité de ta fibre artistique. Les cousettes sont elles aussi très réussies. Jersey et bord côte font vraiment bon ménage.

  2. TIC tics dit :

    J’aime tes abstractions!! Avec toujours l’idée qu’elles feraient de superbes patchs !!!

  3. De bien jolies couleurs en peinture comme en couture ! De vrais artistes déjà Malo et Maël ! Et comme ils ont grandi !!!… à en voir la taille des vêtements ! Belle semaine Marie! Bisous

  4. Mary Tainne dit :

    J’aime les couleurs de tes tableaux, ça donne du peps dans nos pièces aux papiers peints unis et meubles en chêne des années 70 …..
    Tu as fait de belles pièces pour tes petits fils, mais quand le jersey est de qualité ca va tout seul, enfin presque.
    Et pour finir tu manques de temps? je te rassure moi aussi, et meme si le soleil est encore bien voire trop généreux, il commence à faire jour plus tard et nuit trop tôt … et les coings n’ont pas encore été transformés

  5. la tulipe dit :

    Malo et Maël sont gâtés et leur mamie aussi. Quel bonheur de voir toutes ces réalisations, de toi comme d’eux! J’adore venir faire un tour chez toi 🙂

  6. rachel dit :

    Ils ont doués les poussins, comme leur grand mère 😉
    « … bon sang ne saurait mentir… »
    ça se vérifie bien ici
    Très belle soirée chez toi Marie

  7. pivoinette dit :

    Tes tableaux abstraits me sidèrent toujours … n’aimant pas cela, je serais incapable de faire ce type de travail !!!
    C’est amusant de voir la taille des vêtements des enfants grandir sur le fil à linge …
    Belle réalisation (mais en douterait-on ?), avec les bords côtes qui finissent bien le travail … héhé … tu as bien fait de t’y mettre !
    Même s’il se passe un mois avant le prochain post, je serais toujours contente de passer ici …
    Bises

  8. Tu sais tout faire (je sais je me répète ) avec brio ! Tes petits-fils te suivent de près…
    J’aime bien le bord-côte, bien pratique pour des vêtements cool, j’en utilise depuis longtemps…
    Bisous et belle journée

  9. Christine Verroquet dit :

    Avec tous tes ouvrages et activités, on comprend aisément que tu n’aies pas beaucoup de temps à consacre à ton blog!
    Bravo!
    Doux mercredi
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s